Télécharger la fiche « Mobilité des acteurs de jeunesse » 2016

Définition

#mobilité (action-clé 1 / mobilité des individus à des fins d’éducation et de formation)

Ce volet du programme favorise la rencontre et les échanges de pratiques entre les acteurs de jeunesse.

Il s'adresse à toutes les personnes œuvrant dans le champ de la jeunesse de manière bénévole ou professionnelle : animateurs de jeunes, travailleurs sociaux, élus et techniciens des associations et mouvements d’éducation populaire, mais aussi des collectivités territoriales et tous les acteurs de la société civile traitant des questions européennes en lien avec la jeunesse.
Les acteurs de jeunesse intéressés peuvent initier et coordonner une activité ou être partenaire d’un projet organisé dans un autre pays.

Types de mobilités

Plusieurs types de mobilités peuvent être soutenus dans cette sous-action :

Des activités de mobilités liées à la participation d’acteurs jeunesse à des événements de formation

  • Séminaires : échange d'expérience, de bonnes pratiques et réflexion sur des thématiques relevant de l'animation/travail/politiques Jeunesse
  • Formations : programme d'apprentissage éducatif sur des sujets précis, destiné à améliorer les compétences, les connaissances, les aptitudes et les savoirs-être des participants, et renforcer la qualité de la pratique de l'animation ou des projets
  • Séminaires de contact : rencontre organisée pour permettre aux participants de trouver des partenaires en vue d'une coopération transnationale et/ou de l'élaboration d'un projet commun
  • Visites d’étude : pour mieux connaitre les réalités du travail de jeunesse dans un pays sur une thématique précise et à travers la visite d’organisations locales

Des activités d’Observation en situation de travail 
  • période d’observation à l’étranger dans une organisation active dans le domaine de la jeunesse.

Conditions (en fonction de l'activité organisée)

    • Maximum 50 participants
    • Durée de l’activité : 2 jours à 2 mois (hors voyage)
    • Une activité de mobilité doit être transnationale et impliquer au moins 2 organisations participantes (envoi et accueil) de 2 pays différents au moins.

Pays participants 

    • Les pays "programme" et les pays des 4 régions partenaires voisines de l’Union européenne (UE).
    • Pour les échanges avec les pays voisins de l’UE, la participation d’au moins un Etat membre de l’Union européenne est obligatoire.
    • Conditions particulières pour les projets avec les pays partenaires dans le reste du monde.

Qui peut déposer un dossier ?

    • Les dossiers peuvent être déposés par une organisation à but non lucratif, une association, un groupe de jeunes informel, une collectivité locale, un organisme public au niveau régional ou national, une entreprise de l’économie sociale et solidaire, résident d’un pays programme, etc.
    • L’organisation qui coordonne le projet dépose la demande au nom de l’ensemble des partenaires du projet auprès de l’agence nationale compétente de son pays.